Comment la biophilie influence-t-elle le travail au bureau ?

06 mai 2019

Aujourd’hui, plus de la moitié de la population mondiale vit dans les zones urbaines, une personne passe en moyenne près de 90 % de son temps à l’intérieur. Pourtant, la nature et l’extérieur ont une grande influence sur notre bien-être.

visuel-bio

Le problème est que, dans la course à l’efficacité, les espaces de travail sont devenus épuisants, ternes et déconnectés. Le bureau aseptisé et gris signale littéralement à la partie la plus profonde du cerveau que l’endroit est stérile, voire nocif, ce qui explique pourquoi les individus n’ont qu’une envie : s’en éloigner au plus vite. Un nombre étonnant de salariés sont toujours privés d’accès à la nature. Selon le rapport mondial sur les espaces humains, 42 % des employés de bureau travaillent dans des endroits dépourvus de lumière naturelle, 55 % dans des espaces sans verdure et 7 % dans des espaces sans fenêtre.

 

Au contraire, cette étude prouve que les employés qui travaillent dans des environnements de bureau dotés d’éléments naturels comme des plantes et de l’éclairage naturel notent une hausse de 15% de leur sentiment de bien-être, sont plus productifs de 6% et sont plus créatifs de 15%. Selon ce même panel, les éléments les plus recherchés dans un environnement de travail sont :

 

  • L'éclairage naturel
  • Les plantes intérieures
  • Des espaces de travail silencieux
visuel-bio2

La Biophilie s’exprime de diverses manières : soit en intégrant des objets naturels soit en créant un design ou une atmosphère rappelant les courbes ou les codes présents dans la nature.

L’objectif est de tromper notre cerveau, lui faire croire que nous sommes dans un environnement naturel, en déclenchant des modèles que nous sommes programmés pour reconnaitre et dans lesquels nous nous sentons bien. En reproduisant par exemple l’effet ondulaire que va provoquer un caillou ricochant sur l’eau, en diffusant l’odeur d’une forêt de pins…

Les chercheurs Steelcase ont donc intégré des matériaux et des éléments de la nature aux espaces de bureaux, mais ils ont également travaillé sur les couleurs, textures et motifs biomorphiques qui font référence à la nature, c’est ce qu’on appelle le design biophilique. On peut en effet « tromper notre cerveau, en lui faisant croire qu’il est dans un environnement naturel ».

Couleurs et matières naturelles, formes organiques comme les spirales, les dômes (les angles droits n’existent pas dans la nature !) et tous les motifs qui font écho à une forme naturelle, intègrent dorénavant vos différents espaces de bureaux, pour assurer le bien-être des collaborateurs sur le lieu de travail.

Et vous, quelles actions pensez-vous mettre en place au sein de votre entreprise pour développer la biophilie ? 

Produit ajouté !

Vous pouvez le retrouvé dans votre liste de choix

Produit supprimé !